CENSURE – Kero Skar et Shan’l en paient le prix

Alors que tous les regards sont tourner vers l’artiste Creol suite au communiqué du lundi 3 septembre 2018 reporté par le porte parole du gouvernement mettant fin à la promotion, vente et diffusion des contenus à caractères sexuels svur le territoire gabonais.

Un reportage de Africa24 indexe les artistes Kero Skar et Shan’l avec les titres « Bebe on rentre » et « Tchizambengue« .

DÉCOUVREZ AUSSI  Creol:Ma musique n'est pas censurée

Laissez un commentaire