NG BLING : « tout le monde veut avoir des gros clips mais… » (INTERVIEW)

NG BLING nous parle de son dernier titre en date « Tototoh » et fais part de ses projets d’ici 5 à 10 ans, découvrez cet entretient exclusif. Bonne lecture…

Mais avant CLIQUEZ ICI pour vous abonner à notre page facebook et ne plus raté les actualités de vos artistes préférés.

Actu Zik Gabon : NG Bling bonjour et merci de répondre à notre invitation.

D’où te viens l’idée de chanté Massama qui est aujourd’hui considéré comme la chanson nationale avec plus 2 remix.

NG BLING : J’étais assis chez moi et c’est venu tout seul!  C’est Dieu qui est fort, car c’est lui qui donne. Lol

Actu Zik Gabon : Tu nous reviens en mode saison sèche avec un autre single ! Et si tu nous parlais de ce titre?

NG BLING : En fait, j’étais chez Malick Evouna (International Gabonais) qui est un ami à moi et il m’a dit qu’il voulait que je fasse un son pour donner un peu plus de force à sa marque. Donc on a géré ça oklm.

Maintenant l’idée de #Tototoh est venue comme ça. Et aujourd’hui on ne regrette rien. #Lechooc …

 

MALICK EVOUNA « ME7 » (Footballeur gabonais international )

Actu Zik Gabon : Penses-tu que ta musique est bien perçue aux oreilles des jeunes ?

NG BLING : Oui! Ma plus grosse fan base c’est la jeunesse. De ce côté je n’ai vraiment pas d’inquiétude.

Actu Zik Gabon : Nous t’avons connu avec  Michel Methogo  étant ton manager et maintenant tu as un autre manager, c’est du a quoi ce changement ?

NG BLING : Tous d’abord Africadream c’est une structure de management avant d’être une structure de production. Le Label à signé beaucoup d’artistes de renom (en Management)  et Michel Metogo étant actuellement le Manager Général du label il a désormais un volume de  travail qui ne lui permet pas de manager de manière optimale tous les artistes. Vu ma notoriété, l’énergie et le temps que ma carrière demande, il fallait que l’on trouve une solution à cela. Par conséquent le label a délégué une autre personne pour s’occuper uniquement de ma carrière. Quoiqu’il en soit, Michel n’est jamais très loin. #LaFamilleCestLaFamille #Forlife

DÉCOUVREZ AUSSI  INTERVIEW | Dwaynni Bby : Elle est une pierre précieuse pour moi donc une émeraude!

Actu Zik Gabon : Comment vois-tu ton avenir dans 5 ans? Et comment vois-tu l’évolution du Rap gabonais actuellement ?

NG BLING : Concernant l’évolution du rap aujourd’hui, je la trouve moyenne… Aujourd’hui dans le game au Gabon, tout le monde veut avoir des gros clips mais ne veut pas dépenser ou se mettre en conditions. C’est pareil pour le son, les structures, les artistes etc …

Beaucoup sont encore au niveau où ils se disent qu’on le fait juste comme ça ou par simple passion. Dans notre industrie, il y’a encore des gens qui voient la musique (concerts, showcases, animateurs, managers, etc.) comme un groove et chacun attend toujours que ça vienne d’abord des autres pour commencer à faire quelques choses … Quand on aura compris que c’est aussi un métier, les choses iront de mieux en mieux.

Moi, dans 5 à 10 ans je me vois autonome à 80% (parce qu’on a toujours besoin de autrui), patron de plusieurs affaires. Notamment un Label,  une ou deux entreprises et peut être un média, si Dieu le veut.

Mon objectif dans le game c’est de finir comme Diddy, 50 Cent , Jay Z ou Booba. Il faut que l’on sente mon absence quand je vais mourir ou tout arrêter. Si tu viens et repart sans rien laisser aux plus jeunes pour demain, c’est que tu n’as été d’aucune utilité même si c’est toi qui avait le plus gros « smash hit » de l’époque . Les gens t’oublieront facilement.

Actu Zik Gabon : Depuis un certain temps tu vas à la rencontre de tes fans de l’intérieur du pays, le 23 juin tu étais du côté de Port-Gentil mais nous revenons sur ton passage à Mouila. Ta prestation sous cette orage et te voir toi trempé d’eau, comment tu as vécu cela mentalement ?

DÉCOUVREZ AUSSI  MUSIC | Iba One - Donnant Donnant feat NG Bling

NG BLING : J’étais heureux!

De plus, ça faisait longtemps je mettais mouillé volontairement sous la pluie looolll !! Je plaisante …

Les fans sont les personnes qui font de moi ce que je suis. Ma force c’est eux. En province les moyens de déplacement sont compliqués, donc imaginez sous la pluie. Mais ils sont restés là de 14h à 17h pour me voir et faire le show avec moi. De ce fait, lorsque le promoteur a proposé d’annuler la prestation pour finalement faire le show plus tard dans une boîte, j’ai automatiquement refusé.  Non seulement il y’avait des gens qui étaient là depuis midi et qui ont attendu, mais en plus il y’a des enfants de 11 ou 12 ans qui n’ont pas accès aux night club. Que devait-on faire d’eux?

Du coup je suis descendu de la voiture et j’ai pris le micro.

Actu Zik Gabon : Qu’elles sont tes relations avec Bak’attak, Rodzeng et Malick Evouna et que pouvons nous attendre de nouveau avec toi en matière musique ? Tototoh est déjà disponible y’a t’il autre surprise avant la fin de cette été ?

NG BLING : Pour la petite news, le père de Tina et celui de Bak’Attak sont les petits frères directs de ma grand-mère  maternelle. Donc c’est la miff #Tonton #Tantine. Du coup, côté rap ça va oklm chacun fait son truc, surtout qu’on a des univers différents. #MaisJekiff.

RodZeng, je ne le connais pas personnellement.

Malick Evouna,  tout le monde sais que c’est mon Type #MrTototoh Lool.

Et concernant les artistes,  on évalue nos talents par rapport aux commentaires sur Facebook. Lool! On a peur de la critique, car on veut plaire a tout le monde alors que c’est IMPOSSIBLE.

DÉCOUVREZ AUSSI  [INTERVIEW] Mister TR: Mon père fessait de la musique mais il n'a pas percé

Quand les artistes, du moins la majorité, vont imposer leur univers plutôt que chercher à plaire à tout le monde par peur des critiques, les choses iront plus vite.

Actu Zik Gabon : NG Bling ton mot de fin et qu’elle est la chanson qui t’a le plus marqué dans ta carrière ?

NG BLING : La chanson qui m’a le plus marqué dans ma carrière pour le moment c’est  » Donne Seulement « . Cette chanson m’a fait traverser. Elle m’a permis d’être invité au Benin, en Côte d’Ivoire, au Togo,  au Cameroun, au Congo.  Chanter ce titre en cœur avec le public,  il n’y a rien de plus magique.

 

Actu Zik Gabon : NG Bling ton rap à beaucoup changé, à Tromatix avec le single « Les Wés les Wés » tu est très vivant les punchlines sont cool, mais « Je veux seulement le téléphone », « Oma Oma » également y’a beaucoup de changement dans ta musique pourquoi cela? Est-ce que c’est la pression du label etc.

NG BLING : C’est comme je l’ai dit tout en haut, la musique est un métier. Donc pour faire court je n’ai pas changé, mon concept est le même. J’ai juste fait un choix entre faire de la Zik pour plaire aux gens et faire la zik pour en vivre.

Dans la musique si tu ne t’actualises pas tu es très vite jeté aux oubliettes, surtout si tu n’as rien laissé aux plus jeunes.

2017 a été une année durant laquelle j’ai beaucoup appris, j’ai gagné en maturité donc la suite sera #Lechooc … Tototoh est déjà en ligne. Le projet suivant sera plus ding!

 

Vous avez aimer cet article!!!
Laissez nous gentiment votre e-mail et nous nous chargeons de vous envoyer toute l’actualité du showbiz gabonais en exclusif.

[mailpoet_form id= »1″]

 

Publicité

Laissez un commentaire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*